1-800-987-654 admin@totalwptheme.com
Jambon Beurre

Indice jambon beurre : Le sandwich monte en gamme

Le Sandwich & Snack Show dévoile les résultats de l’Indice Jambon-Beurre©, l’indice économique de référence de la restauration rapide.

Le Sandwich & Snack Show, le rendez-vous référent de la restauration rapide et à emporter, vient d’annoncer des résultats de l’Indice Jambon-Beurre©. A retenir de cette 8eédition : des ventes de sandwichs qui s’envolent avec un jambon-beurre toujours leader mais néanmoins en perte de vitesse avec 1,234 milliards d’unités, soit 55% des sandwichs consommés en France. En revanche, le tarif moyen observé en 2015 est de 2,84€, soit 3,67% plus cher qu’en 2014. Une hausse plus particulièrement observée dans les hyper et supermarchés (+15,6%) et dans les grandes agglomérations, Paris et Toulouse en tête.

Le jambon-beurre toujours leader

En 2015, le marché du sandwich en France est en croissance de 3,2% par rapport à 2014 soit 2,26 milliards d’unités consommées pour un chiffre d’affaires de 7,77 milliards d’euros (+4,43%). Le prix du sandwich connait une hausse significative de 1,17% pour atteindre 3,44€. Le marché du sandwich se porte bien, reflet du dynamisme et de l’innovation de certains acteurs qui boostent l’ensemble du segment ainsi que d’une montée en gamme et de la diversification générale de l’offre.

A noter, la folie du burger qui continue d’asseoir sa position de redoutable challenger représentant 1,19 milliards de burgers consommés en 2015 (+11,21%). Près d’un repas sur 3 consommé en restauration commerciale est un burger. Le volume des ventes de sandwichs a été multiplié par 3 en 14 ans, tandis que le volume des ventes de burgers a été multiplié par 13 en 14 ans…

Le jambon-beurre monte en gamme

Le jambon-beurre représente 55 % des sandwichs consommés avec plus de 1,234 milliards d’unités, il s’agit de la première baisse en volume constatée. En parallèle, le prix moyen du jambon beurre a bondi de 3,67% pour atteindre 2,84€. Ce qui correspond à la plus forte hausse depuis 2011 (+4,51%).

C’est dans les hypermarchés et les supermarchés, désormais 2e canal de distribution le plus économique derrière les supérettes, que la hausse des prix est la plus significative. Le sandwich y coûte en moyenne 2,47€ contre 2,14€ en 2014 (+15,6%). Parmi les raisons qui expliquent cette hausse, une montée en gamme des offres des acteurs de l’industrie agro-alimentaire. Le circuit le plus cher reste les Cafés, Bars et Brasseries, les acteurs historiques du jambon-beurre, dont les tarifs augmentent constamment depuis 2012 (+3,2%). En Boulangerie-Pâtisseries, le prix moyen est de 3,17 €, en hausse de 3,7%.

Moins cher à Alençon et à Douai, plus cher à Paris et à Toulouse

Cette année encore, le Nord-Pas-de-Calais est la région qui propose le prix moyen le plus bas rejointe par la Basse-Normandie avec un prix près de 23% moins cher que la moyenne nationale. Alençon, Douai, Saumur, Cognac et Aurillac figurent sur le top 5 des villes dont le prix moyen est le plus bas. Paris, Toulouse, Besançon, Metz et Lyon remportent le titre des villes les plus chères. On observe cependant un écart de prix qui se réduit d’année en année entre les grosses et petites.

L’écart se resserre entre les petites et grandes agglomérations

L’indice est révélateur de la différence du coût de la vie entre les grandes villes et les villes de petites et moyennes tailles. Les villes les plus chères restent les villes de plus de 50 000 habitants. 2015 marque la reprise de l’augmentation du prix du jambon-beurre dans les grandes villes avec une croissance de +0,70% (+0,18% entre 2013 et 2014). Un écart qui a tendance à se resserrer avec les villes de moins de 50 000 habitants avec une différence de 0,22€ en 2014 contre 0,06€ en 2015.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 69 = 73